Foodefreeze

Gestion du givre pendant les procédés de surgélation puis de stockage de produits alimentaires

Presentation du projet

La surgélation et le stockage de produits à des températures négatives sont très largement répandus dans le secteur agroalimentaire car ils permettent de maintenir la qualité des produits sur de longues périodes. Les niveaux de température et d’hygrométrie rencontrés dans ces unités entrainent la formation de givre dont l’accumulation diminue les performances énergétiques de l’installation de production frigorifique. Pour limiter ce phénomène il est donc essentiel de dégivrer régulièrement les batteries froides. Seulement, ces opérations de dégivrage ont un impact important pour les industriels de l’agroalimentaire puisqu’elles représentent un surcoût énergétique et une perte de productivité.

Peu de travaux se sont intéressés à l’optimisation de ce procédé. Ce projet est né de cette absence de données chiffrées sur le coût énergétique associé aux opérations de dégivrage mais également de leur impact sur la qualité d’un produit alimentaire au cours de sa congélation ou bien plus tard au cours de son stockage.

Objectifs

  • Augmenter la productivité des équipements : réduire les temps d’arrêts des surgélateurs.
  • Améliorer l’efficacité énergétique des opérations de surgélation
  • Réduire les pertes de qualité des produits (organoleptiques et microbiologiques) liés au dégivrage des évaporateurs.
  • Améliorer la sécurité des sites (chutes de blocs de glaces, détérioration d’équipement)

Les partenaires du projet

  • ONIRIS : École Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l'Alimentation, Nantes
  • CRITT : Centre Régional d’Innovation et de Transfert des Technologies, Avignon
  • CETIAT : Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques, Villeurbanne
  • GEA : Réfrigération industrielle et de procédés, Les Sorinières
  • Pôle AQUIMER : Pôle de compétitivité national des produits aquatiques, Boulogne sur Mer

Pour tout renseignement

Pour en savoir plus sur l’avancement du projet, contacter directement Yvan DELOCHE

Consultez le site web du projet en cliquant ici

Ce programme est financé par l’Ademe.